Santé

La loi 10, en bref :

À l’hiver 2015, le ministre de la Santé du Québec, Dr Gaétan Barrette, fait adopter sous bâillon, le projet de loi 10. L’adoption de cette loi a pour objectif de réaliser des économies de plus de 220 millions de dollars par année et de simplifier l’accès aux soins et aux services. L’application de la loi 10 signifie l’abolition des 18 agences de santé et de services sociaux de la province et la fusion des 182 centres de santé et de services sociaux (CSSS) régionaux. Ceux-ci ne seront plus que 28. Au lieu de cela, il y aura création des 21 centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS). Dénoncés par une forte majorité de groupes du réseau de la santé, ces nouveaux CISSS détiendront plus de responsabilités en regroupant les centres hospitaliers, les CLSC, les CHSLD, les centres de protection de l’enfance et de la jeunesse et les centres de réadaptation.

Selon la Coalition Solidarité Santé, ces nouvelles superstructures administratives entraîneront entre autres, la complexification de la gestion et la détérioration de la qualité des services, la centralisation des prises de décisions, la perte de proximité des services, une augmentation de la privatisation des services, etc.


Pour en connaître davantage sur la loi 10 :

AQDR Nationale : dossier Santé (articles concernant la santé des aînés au Québec).
www.aqdr.org/category/comites-et-dossiers/sante

Coalition Solidarité Santé
www.cssante.com

Mémoire présenté par la Coalition Solidarité Santé, sur le projet de loi 10, modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l’abolition des agences régionales.
www.cssante.com/sites/www.cssante.com/files/pl10_memoire_coalitionsolidaritesante.pdf